La parodontite

La maladie parodontale est une maladie bactérienne infectieuse touchant les tissus de soutien de la dent (os et gencive).

Elle peut être chronique et évoluer à bas bruit sur plusieurs années ou agressive et progresser rapidement en entrainant d'important dégâts osseux.  Une parodontite non traitée aboutira à terme, à une inflammation gingivale, une fonte osseuse et la perte des dents.

Les traitements

La prise en charge de la maladie parodontale comprend une phase diagnostique d'abord, dans laquelle le praticien va "cartographier" la cavité buccale en sondant le niveau d'attache, en mesurant le niveau de gencive et en caractérisant la mobilité de chaque dent. Cet examen, qui peut être complété par un examen bactériologique, permet de diagnostiquer le type de parodontite en présence et d'adapter le traitement.

Le traitement étiologique ensuite, consiste à éliminer la plaque et le tartre par l’apprentissage de techniques d’hygiène orale particulières et par des détartrages.

Un assainissement chirurgical par surfaçage/curetage permettra dans la plupart des cas d'éliminer les bactéries infiltrées et les concrétions tartriques pour stabiliser et contrôler la maladie. Un suivi attentif et régulier sera ensuite mis en place.

Dans les cas les plus sévères et réfractaires au traitement, il sera nécessaire de réaliser des chirurgies d'assainissement à ciel ouvert (lambeaux) pour avoir un accès direct aux lésions et dans certains cas combler.

Dans tous les cas, le succès du traitement est garanti par une maintenance parodontale professionnelle et une maitrise des techniques d'hygiène, suivies et répétées tous les 6 mois.